Abdou Elinkine Diatta tué à Ziguinchor

Dernière mise à jour : 27 févr. 2020


Désigné secrétaire général du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance depuis 2017, Abdou Elinkine est resté dans une fusillade survenue le 27 octobre 2019. L’homme, une figure de la rébellion casamançaise, assistait à une cérémonie d’intronisation d’un roi traditionnel à Mlomp, à une quarantaine de kilomètres de la ville Ziguinchor, quand il fut atteint par des assaillants se déplaçant en motos. D’après les sources de l’APS, l’homme s’était montré favorable à faire la paix avec le gouvernement sénégalais, contre lequel les indépendantistes se sont soulevé au début des années 1980. Sans s’être réellement illustré militairement, Abdou Elinkine Diatta était une figure connue du MFDC. Si l'on en croit à l'APS, Abdou Elinkine Diatta avait été désigné comme nouveau secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance par des responsables du MFDC au cours d’une assemblée générale tenue les 3 et 4 mars 2017 à leur siège de Mangokouro à Ziguinchor. Il a été le porte-parole du mouvement jusqu'à cette date où il remplace au poste de secrétaire général, Abbé Augustin Diamacoune Senghor mort en 2007. L'homme a été très discret et l'a été encore plus ces dernières années.



Abdou Elinkine Diatta killed in Ziguinchor


Abdou Elinkine, who has been appointed Secretary General of the Movement of Democratic Forces of Casamance since 2017, remained in a shooting on 27 October 2019. The man, a figure of the Casamançaise rebellion, attended a ceremony of induction of a traditional king in Mlomp, about forty kilometers from the city Ziguinchor, when he was reached by assailants moving by motorbikes. According to the sources of the APS, the man was in favour of making peace with the Senegalese government, against which the separatists rose up in the early 1980s. Without having really distinguished himself militarily, Abdou Elinkine Diatta was a well-known figure of the MFDC. According to the APS, Abdou Elinkine Diatta had been appointed as the new Secretary General of the Mouvement of the Democratic Forces of Casamance by MFDC officials during a general assembly held on 3 and 4 March 2017 at their headquarters in Mangokouro in Ziguinchor. He was the spokesperson for the movement until that date when he replaced the post of Secretary General, Father Augustin Diamacoune Senghor who died in 2007. The man has been very discreet and more so in recent years.

2 vues

Posts récents

Voir tout